lundi 17 décembre 2012

drones

...dans l'écho du tunnel de briques réverbère le bourdon mécanique de l'inhumanité sublimée enfoncée dans les cratères de l'inconcevable et l'inconsolable... chantent dans ma tête les hélicoptères d'un ciel interminable d'un printemps de neige miné de dirigeants minables... à mes côtés un homme violonne Vivaldi, l'été en plein décembre sous la tempête rouillée du violon de l'itinérance vivant dans cette musique un peu plus longtemps... étouffé par une nouvelle rame, un autre train emportant dès maintenant l'impossible originalité du quotidien, routine en métro majeur, l'âme mineure éperdue dans le drone du matin...

1 commentaire:

  1. Routine en métro majeur, ou moutine en rétro rageur, ce qui revient au même.

    RépondreSupprimer