dimanche 4 novembre 2012

rare aurore

un régiment d'images passe et marche 
dans ma tête consumée de cette aube lourde
éveillé pendant que même le temps dort
s'éteint le clignotement de l'architecture du rêve 
toujours repousser l'aurore étale à coup d'impossible

2 commentaires:

  1. «Éveillé pendant que même le temps dort»

    Magnifique, François-Charles!

    RépondreSupprimer